Un coupable si parfait de Kate Moretti


Un coupable si parfait

Kate Moretti

Un coupable si parfait est un thriller de Kate Moretti.

En quelques mots

Aux yeux de tous, Nate Winters est un homme parfait, excellent professeur de mathématiques investi dans son travail et entraîneur apprécié de l’équipe de base-ball. Mais une rumeur est sur le point de faire voler sa vie en éclats.
Nate aurait été aperçu devant un hôtel en train d’enlacer la jeune Lucia, l’une de ses élèves. Certains disent même les avoir vus s’embrasser… La rumeur devient virale, au point que les habitants de cette petite ville sans histoire crient au scandale.
Quand Lucia disparaît mystérieusement, Nate est pris au piège. A t-il enlevé la jeune femme ? L’a-t-il tué ? Pour tout le monde, il est le coupable idéal. Seule Alecia, la femme de Nate, est déterminée à prouver son innocence. Mais connaît-elle vraiment son mari… et ses secrets ?
Derrière la façade d’une vie banale, un tissu de mensonges.

Public

Ce roman peut être lu par des adultes ou de grands adolescents (plus de 16 ans).

Notre avis

Comment une vie banale peut être détruite par une simple rumeur. Tel est le point de départ d'Un coupable si parfait.
Nate a une femme, est un professeur apprécié, investi dans son métier. Trop investi. Et cela va se retourner contre lui.
Le point de départ est très intéressant. L'histoire dans l'ensemble est très intéressante, bien menée. A un moment, on pense Nate coupable, à un autre coupable, à un troisième innocent. Et ainsi de suite. Malheureusement, c'est un peu trop. J'ai eu l'impression de tourner un peu en rond. Il y a quelques longueurs, qui auraient pu être évitées en supprimant certains passages.
L'autre point qui perd un peu le lecteur, c'est qu'on fait des allers-retours incessants entre le passé et le présent. Mais, une fois, c'est quelques jours avant, d'autres quelques semaines. Et ceux sur plusieurs personnages. Au final, on s'y perd un peu... beaucoup trop.
Il n'en reste pas moins qu'Un coupable si parfait est un bon roman. Pensez juste à bien suivre la chronologie, à avoir une feuille près de vous pour noter les événements les uns par rapport aux autres.
Critique d'Olivier Drieux, publiée le samedi 26 janvier 2019

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Newsletter, pour ne rien rater.

Ma dernière adaptation

Me contacter

Nom

E-mail *

Message *